Si cet exemple de travail réenchanté  vous plait, abonnez-vous pour bénéficier de ceux qui vont lui succéder.

Je vais vous raconter une histoire. Une histoire vraie. Un de ces moment de la vie où vous recevez un enseignement que nul livre, nulle vidéo ou nul article de conseil en management ne peut si clairement vous délivrer.

Accrochez-vous, chers leaders audacieux, vous allez découvrir le secret du travail réenchanté.

Dans mon métier de consultant en management, depuis bientôt 30 ans, je ne compte plus les nuits loin du nid et les petits déjeuners pris à l’hôtel.


Aussi, par un lointain matin d’hiver, je m’apprête à prendre un petit déjeuner anodin. L’odeur de café et de croissants chauds flotte dans la salle. Dehors la nuit semble vouloir durer. Les baies vitrées renvoient nos mines à demi réveillées et  nos tenues qui portent les séquelles d’un séjour dans une valise tassée. La grande salle est emplie de femmes et d’hommes d’affaires dans les starting blocks de leur journée.

A peine assise, je tente de décrypter rapidement les us particuliers du buffet de cet hôtel.

C’est à ce moment qu’elle surgit à ma droite. J’apprendrais plus tard qu’elle s’appelle Mina.

Un mètre cinquante-cinq, brune, cheveux courts, la cinquantaine, dynamique, au physique sportif. Elle arbore une veste aux couleurs de l’hôtel. Le sourire rayonnant et les yeux pétillants de vie, elle me dit :

« Bonjour Madame,

 Bienvenue ! Vous trouverez les boissons chaudes ainsi que les jus de fruits et les fruits frais sur le meuble au fond à gauche, les différents pains et les viennoiseries sont ici, la charcuterie, les œufs, le fromage et les laitages là-bas. Si vous avez besoin quoi que ce soit appelez- moi. »

Après s’être assurée d’un signe de compréhension de ma part, elle s’envole vers  de nouveaux arrivants. Elle reprend son rôle de guide avec la même ardeur. Puis elle récolte quelques tasses usagées. En deux temps trois mouvements, elle redonne une virginité à une table qui vient juste de se libérer.

Je suis intriguée par ce joyeux papillon à l’efficacité de fourmi.

La collaboratrice dont le comportement fait rêver tout manager valse devant moi ce matin. Elle est là, à deux pas, détentrice probablement inconsciente d’un précieux secret : les ingrédients du travail réenchanté.

J’ai l’irrépressible envie d’en savoir plus :

« Excusez-moi ? »

Elle s’approche, sourcils relevés, sourire bienveillant sur les lèvres. Tout en elle indique sa pleine disposition à tout faire pour se mettre au service de ce que je vais lui demander.

Je continue :

« Je suis émerveillée par l’enthousiasme que vous mettez dans tout ce que vous faites ici. Vous souriez, vous êtes disponible pour tous et pour autant vous ne perdez pas une minute… Vous avez l’air de drôlement aimer votre travail !? »

Mina embraye aussitôt avec une forte conviction dans la voix : 

« Ah, mais oui Madame ! Vous vous rendez compte ? !!! »

Elle me désigne du regard tous les personnes affairées à leur petit déjeuner.

« Nous sommes les premières personnes qu’elles croisent, dans leur journée. Imaginez l’impact de ce premier contact si nous faisons la tête !? »

Je souris et acquiesce. Dans mon for intérieur je me dis : 

« Mina, ne sert pas des petits déjeuners ! Mina ne nettoie pas la salle ! Mina ne se soumet pas à des tâches répétitives…. Mina aide les personnes qui passent là, comme moi, à bien démarrer leur journée. Et plus encore Mina, pense aussi à tous ceux que notre humeur du jour, notre climat intérieur, va impacter »

Je suis plongée dans cette réflexion de météo interne quand Mina rajoute.

« Ne bougez pas ! Je vous ramène le soleil sur la table ! »

La voilà qui part comme une fusée, me laissant médusée.

Je n’ai pas longtemps à patienter. Je découvre Mina qui revient en souriant, son trésor à la main.

Et la voilà qui le dépose devant moi : un grand verre de jus d’orange.

Et oui, chers leaders audacieux, Mina ne sert pas des jus d’orange. Non, non, non ! 

Mina amène le soleil sur la table des clients….!

Mina fait partie de la noble catégorie de notre espèce selon Pablo Picasso quand il observe ” Il y a des êtres qui font d’un soleil une simple tache jaune, mais il y en a aussi qui font d’une simple tache jaune, un véritable soleil.“ (Cf. notre article sur l’enthousiasme)

Oui, Mina rend vivant, chaleureux, lumineux, les actes anodins du quotidien. Mina décelle et éclaire la beauté là où d’autres ne voient que le quelconque, blasés !

Voici donc, chers leaders audacieux  un secret du travail réenchanté  dévoilé dans cette rencontre avec Mina.

Je le résumerais par

A bas la soumission, vive la « surmission » !

Être  surmissionné,  consiste à :

Avoir un sens aigu de la contribution de son activité sur le monde qui nous entoure.

S’employer à avoir un impact positif, voire à enclencher des impacts positifs en chaine sur son environnement.

Révéler le vivant, le beau, caché en tout. Le mettre en lumière et surprendre avec.

Si, comme Mina, nous sommes capables de réenchanter notre travail, nous allons, non seulement réveiller l’enthousiasme endormi des plus  blasés autour de nous, mais encore mieux, nous allons déclencher des réactions en chaine qui vont en démultiplier les effets.

Merci Mina.

Alors? Prêts à “surmissionner” chers leaders audacieux ?

Si cet article vous a plu, abonnez-vous pour ne pas manquer ceux qui vont lui succéder. Si vous pensez qu’il peut être utile à collègue, à un ami, envoyez-le-lui.

A dimanche 12H12 pour un prochain numéro 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •