Stop aux casse-pieds

Stop aux casse-pieds

Bonjour chers Leaders Audacieux

Voici en quelques lignes une méthode avérée pour dire stop aux casse-pieds.

Qui n’a jamais déploré d’être sans cesse dérangé

Par Monsieur ou Madame casse-pieds ;

Il ou elle fait du bruit sans se soucier d’ennuyer autrui ;

Il ou elle donne son avis sur tout, même si tout le monde s’en fout ;

Il ou elle se plaint quand il suffirait qu’il ou elle se prenne par la main ;

Il ou elle critique en se croyant seul(e) magnifique.

Quand vous le voyez arriver, votre pouls tend à s’accélérer

Quand sur votre téléphone son nom s’inscrit,

D’un seul élan, vous vous dites « Oh ! Non pas lui ! » 

Peut-être l’évitez-vous pour ne pas lui tordre le cou ?

Heureusement que le casse-pieds est rare

Et que les gens respectueux sont bien plus nombreux.

Pour autant, faut-il le laisser sévir 

En se contentant d’un soupir ?

La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres

Alors soyons en de doux apôtres.

En matière de liberté de comportement

Les limites bien posées sont un point important.

Aussi quand notre casse-pieds favori

Va nous causer des ennuis

Nous allons simplement réfléchir

A ce que nous voulons lui dire.

Quel besoin chez moi est frustré

Quand il se comporte comme il le fait :

Besoin de calme ? de concentration ? de respect ?

De soutien réciproque ? d’espace ? ou je ne sais…

Une fois ce besoin identifié

Quelle action concrète puis-je lui demander ?

Une action précise et datée

Qui, elle, nourrit mon besoin frustré !

  1. Je laisse reposer mon émotionnel agacé
  2. Je prends la personne en a aparté
  3. Je souligne, sincèrement, ce qu’il fait de bien (Il n’est pas qu’un gros “moins”)
  4. Et je lui fais une demande pour nourrir mes besoins :
  • Citer les faits ;
  • Dire ce que ça ME fait ;
  • Exprimer mon besoin
  • Demander ce qui ME va bien

« J’adore ton enthousiasme et ton implication, Louis. Et quand tu commences à parler, alors que je n’ai pas fini, je suis agacée parce que j’ai besoin d’écoute. Est-ce que tu serais d’accord dorénavant pour attendre que j’aie fini de parler avant de, toi, recommencer ? »

Notre casse-pieds, est un humain

Il ne peut qu’en comprendre les besoins.

Demander qu’ils soient honorés,

L’invite à cheminer pour changer !

Peut être qu’une fois ne suffira pas

Parfois les habitudes ont force de lois.

Nous recommencerons à tout événement agaçant,

Toujours prêts à la réciprocité de ces recadrages bienveillants 😉

Voilà chers leaders audacieux

Si vous voulez aller plus loin,

Surfez sur tout ce qui touche de près ou de loin.

A la communication non violente CNV.

Si cet article qui permet de dire stop aux casse-pieds, vous plait, n’hésitez pas à vous abonner pour profiter de ceux qui vont le compléter. Si vous pensez qu’il peut aider un ami, envoyez-le-lui.

A dimanche 12h12 pour une prochaine astuce.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :