Mon chef veut mon bien mais

Mon chef veut mon bien mais …

Bonjour chers leaders audacieux

Voici une astuce « Mon chef veut mon bien mais… » qui vous évitera de casser la motivation de vos collaborateurs alors que vous êtes truffés de bonnes intentions. Si elle vous plait n’hésitez pas à vous abonner et à la faire circuler pour en élargir les bienfaits.

Juliette est dépitée à la sortie de son entretien professionnel.

Son chef bien aimé et qui se dit attentionné

 Vient de lui proposer une évolution tellement peu ajustée à qui elle est,

Qu’elle en est carrément démotivée.

Surement truffé de bonnes intentions,

Monsieur le Boss a fauté pour de bon :

Il vient de proposer à Juliette hébétée

Ce dont lui, à la place de Juliette, rêverait.

Pour comprendre ce qui s’est passé

Laissez-moi vous conter

La fable du Lapin et du Lion

Emplie d’une docte leçon.

Janot Lapin et le Roi Lion, sont amis

Et quand ce dernier

Vient à passer dans sa contrée,

Janot l’invite à séjourner chez lui.

Le voilà parti faire le marché

Pour régaler cet hôte de qualité.  

Janot Lapin est très honoré

De recevoir son noble invité.

Il décide de mettre les petits plats dans les grands,

Mieux que les carottes qu’il achète habituellement,

Le voici craquant sa bourse pour de somptueux brocolis,

des poireaux, des navets et des quelques blettes aussi.

Ce n’est quand même pas tous les jours qu’il reçoit son ami !

Et voici le Roi Lion pour une semaine chez lui.

Janot Lapin est ravi, le Roi Lion au début aussi,

Mais le régime blettes brocolis, n’est pas fait pour lui.

Le Roi Lion prend sur lui pour respecter son hôte

Mais il fait grise mine quand arrivent les cocottes.

Tiendra-t-il une semaine sans que ses bas instincts

Le jette sur la viande à poils qui est à portée de main ?

Souhaitons tous à Janot Lapin une meilleure fin

Que celle qu’il provoque croyant faire le bien.

Son erreur, si communément répandue

Amène bien souvent à des déconvenues.

Si le « Ne fais pas aux autres, ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » est bien pensé

Le « Fais aux autres ce que tu voudrais qu’on te fasse » n’est pas du tout assuré

Voici un outil qui apporte une solution :

LE CROCHET A QUESTION. 

L’art de manier l’interrogation

Sans inférences ni interprétations.

Arrêtons de penser pour les autres

Demandons ce qui leur importe.

Chacun détient, seul, la clé

Du secret qui le fait avancer !

Monsieur Le Boss, demandez à Juliette

Simplement ce qu’elle souhaite

Vous aurez là les clés des conditions à créer

Pour que votre collaboratrice puisse SE motiver.

Voilà chers Leaders audacieux, si cette astuce « Mon chef veut mon bien mais… » vous plait,

Cliquez pour vous abonner, vous en aurez pleins d’autres à déguster.

Si vous pensez qu’elle peut être utile à d’autres, postez-la sur vos réseaux

J’en aurais le cœur chaud.

Merci d’avance et bizatous

A dimanche 12H12 pour un prochain numéro 😉

Mon chef veut mon bien mais
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :