L audace du siècle

L’audace du siècle

Bonjour chers leaders audacieux

Je vous propose de découvrir aujourd’hui l’audace du siècle,

Celle qui permet de savoir enfin écouter ce que notre avenir demande à accoucher.

Pour ce faire il nous faut explorer les 3 I instinct, intuition, inspiration.

Si cet article vous plait, pensez à vous abonner sur le blog pour ne pas louper  ceux qui vont lui succéder.

Instinct, Intuition, Inspiration,

Quoi de plus noble leçon

Que celle du fond de notre être

Quand nous osons visiter le « peut-être ».

Et si notre être savait accueillir

Ce que l’animal en lui a de meilleur, et non de pire.

Par instinct, il pourrait alors bien profiter

Des signes annonciateurs que les animaux savent capter.

Mais pour se faire,

 Il faut savoir faire taire

 Notre machine à penser.

Ce qui n’est pas facile quand on l’a sur dopée.

Et au-delà de l’instinct

Nous avons un autre talent distinct.

Celui de l’intuition

Qui sans aucune explication nous révèle ce qui est bon.

Nous ne sommes pas tous égaux devant ce don

Souvent disqualifié par notre éducation.

Ceux qui, un jour, se sont dit « j’aurais dû m’écouter »

Sont invités, de grâce, à ne plus en douter.

Enfin, il existe un degré encore plus enfoui :

L’inspiration, qui nous relie au mystère de la vie,

A l’horloge parfaite du cosmos infini.

Elle, qui nous a fait pousser notre premier cri !

Elle conduit en un lieu où tout est relié

Omniprésent, et omniscient, de fait

Celui de cet air dont nous sommes habités

Qui transporte l’information au creux de ce qui est.

Les méditants, les priants et autres Illuminés

Y puisent chaque jour des pensées éclairées,

Dont les « pleins de savoir » restent encore isolés

Tant qu’ils n’ont pas cédé à plus d’humilité.

Un jour, au réveil, libre de toute pensée

Une phrase est venue et me reste à méditer :

« Le savoir est un cercueil fait d’essence d’orgueil »

J’en partage la curiosité avec qui le veuille.

Parfois nos verres sont emplis de savoirs.

Aucune place ne reste alors pour un nouveau nectar.

Nous sommes noyés à tout vouloir maitriser

Incapable d’imaginer de nouvelles façons d’exister.

Le vide semble pouvoir nous révéler

Ce à quoi nous n’aurions jamais pensé

Et inviter cette douce créativité

A émerger de ce nid accordé.

Alors comment cultiver ce vide

Qui peut paraitre insipide.

En tant que travaillomane aguerrie

Je sais combien il est difficile de calmer son esprit !

Aussi ne soyons pas trop ambitieux

Et permettons-nous un temps gracieux

De quelques minutes seulement

Pour respirer et être présent.

Assis, dos droit, épaules reposées

Conscient de nos appuis sur cette terre amie

Détournons le flux de nos pensées

Sur la respiration qui permet d’exister.

Un inspir pour nous enrichir d’un nouveau chemin

Un expir pour offrir ce dont nous n’avons plus besoin

Trois fois d’abord, nous verrons après.

Seul l’orgueil peut nous empêcher d’essayer.

Alors chers leaders audacieux , oserez vous l’audace du siècle : rencontrer un des trois amis qui enrichissent notre vie : Instinct, intuition, inspiration ? Si « oui » alors : bonne connaissance retrouvée dans un vide accordé !

Si cet article vous plait, partagez-le, j’en serais honorée. Et pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait abonnez vous sur le blog pour ne rien manquer.

A dimanche 12h12 pour un prochain article 😉.

“C’est par la logique que l’on prouve et par l’intuition que l’on découvre”

Henri Poincaré
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :